Ce livre de Paule Salomon est le point de départ d’une rencontre…
Celle avec mon univers intérieur, “mon jardin secret”, enfin apaisé…
Un peu de lumière est enfin passée par la fissure de ma carapace.

A lire absolument par toute personne vivant en couple!

Au XXIe siècle la fidélité n’est peut-être plus la vertu que l’on croit, source de bonheur et de stabilité, mais plutôt une peur de s’ouvrir aux autres, de s’autoriser le désir et l’affirmation de soi. Et l’infidélité, ou la polyfidélité, peut se concevoir non plus comme ce fauteur de trouble dans la paix conjugale mais comme une fidélité à soi-même, à concevoir celle de l’autre, et à être en accord avec soi.

Paule Salomon, auteur de La Femme solaire et de La Sainte Folie du couple , explore, au travers de nombreux exemples puisés dans son expérience de thérapeute, ce continent noir et secret de l’intime et de la passion, du désir et de la jalousie. Elle tente de répondre aux questions cruciales que pose toute relation amoureuse : le fait de vivre en couple est-il synonyme d’exclusivité sexuelle, l’amour est-il monogame, tout engagement est-il synonyme d’aliénation ? Il en ressort une vision dynamique et inédite, loin des préjugés et de la culpabilité, qui met l’accent sur la liberté, l’attachement, le partage et la quête de soi.

«Une idée simple est à la base du livre: notre conscience nous pousse inlassablement à la croissance. Sans que nous en soyons conscient-e-s, elle veille au développement de toutes les facettes de notre être, infatigable orfèvre du diamant que nous sommes, taillé au burin brûlant des amours successifs.

La seule fidélité est à l’œuvre de vivre et devenir pleinement qui nous sommes. Dans l’amour, la fidélité est plurielle, aux différents amours et à chacun authentiquement, qui se succèdent ou se vivent simultanément.

La pluri-fidélité n’est pas (encore) à la portée de tous. Elle exige de passer l’épreuve d’enfer de la jalousie, qui aspire à détruire tout ce qui menace l’exclusivité: amour, amitié, métier, tout moment de l’autre vécu hors de soi. Mais le désir meurt s’il n’a pas d’espace, comme le feu s’il manque d’air. Un couple s’asphyxie dans la possession. La fidélité est monnaie d’échange pour ceux qui ne supportent pas une réciproque liberté. L’amour résiste à l’exclusivité, car il est au service de l’inconscient. Il est toujours en marche, comme la soif que rien n’étanche, comme le manque que rien ne comble; et indomptable comme un arc tendu vers l’évolution de la conscience.

Ce livre bouscule profondément en deux lieux: celui de son propre chemin de croissance, dans l’audace d’une vie intensément tendue de fidélité plurielle aux histoires d’amour qui pourraient s’offrir à vivre. Et celui du respect inconditionnel des pluri-fidélités de l’autre, de ses espaces propres, d’investissement et de croissance, d’amour et d’amitié, de loisir et de métier, des champs infinis où germe son désir.»

Le texte en italique est un article de Danièle Warynski

Pin It on Pinterest